J'ACCUSE

8. août, 2022

J’accuse...ou J'accuserais 

J’accuse quelle titre, Zola avait trouver “LE TITRE” pour son article un titre à faire rêver tout scribouillard comme moi. 

Parce qu'il y a de quoi accuser au jour d’aujourd'hui, le monde est face à une crise provoquée par un dictateur et maitre chanteur en plus d’assassin, qui fait remonter tous les compteurs (électrique et gaz) mais pas seulement, la crise des céréales est apocalyptique et vas provoquer les pires crises humanitaires. 

Mais la guerre est elles la responsable ? Pas si sûr il faut voire à qui profite le crime, bien sur le tsar n’est pas au-dessus de toute impunité. 

Mais remontons à la pandémie, qui a profité de c’est deux ans et demi, les laboratoires, mais la science nous a sauver et rapidement donc tout travail mérite salaire, non la recherche mérite un cinq étoiles. 

Cependant le marché en ligne lui s’est mis des caisses d’argent dans les poches ainsi que tous les providers de connections internet qui grâce au télétravail ont explosé les connections, les fameux GAFA ont explosé leurs bénéfices comme jamais et qui en bénéficies, une poignés d’actionnaires qui se partage le monde. 

Les travailleurs eux continue à payer 50 pour cent de taxes sur leurs salaires alors que : exemples Amazon gagne 950 000 de dollars par minutes et ne payes que peu ou pas de taxes, bien sur les salariés d'Amazon eux sont taxes et gagne peux, très peux. 

J’accuse....tous les producteurs de tous les pays producteurs, de manipulations des chiffres, les gains réalisés par les producteurs ne sont pas le reflet des couts de productions et sont réellement sûr évaluer pour un maximum de profit. 

Tout bénéfice pour les pays producteur qui peuvent manipuler les chiffres et jouer sur les augmentations en serrant le robinet du Gaz et du Pétrole avec l’excuse de la guerre car soudain les pays producteurs ne peuvent pas augmenter leurs productions avec des excuses réellement bidons. 

Les gouvernements sont toujours prompts à utiliser la taxassions quand il s’agit du travailleur ils seraient temps de frapper sur la table des manipulateurs de chiffres, les sociétés qui font un profit immense au détriment de la société. 

Le chantage est devenu une arme économique, mais qui peut être à double tranchant car demain est un autre jour, et la prise de conscience de la production locale au niveau des régions peut être une conscientisation pour l'Europe qui pourrait être un plus pour le climat. 

Car le grand défi, dont la guerre meurtrière en UKRAINE ne peut être accusé, c’est le futur du climat qui a l’aube du chaos annoncé devrait être notre priorité, la sècheresse, le feu, les inondations, la fonte de la banquise, des glaciers. 

Une fois de plus ceci est un blog, je ne suis pas analyste politique ou économique ou météorologue, ni madame ou monsieur soleil, cela reflète un bon repas, quelques verres de vin rouge en bonne compagnies. 

L'arrogance est le masque de l'ignorance, l'humilité est le visage du savoir.Yacine Bellik” !!! ce n’est pas moi qui le dis.