DIVAGATION ET AUTRES.

17. août, 2020

Raconter notre expérience de confinement, je pense que cela n’intéresse personnes, tout a été dit dans tous les sens, idem pour le covid, n’étant pas expert que pourrai-je dire au contraire de certain expert et politicien qui n’ont dit que des conneries.

La seule pensé sur le sujet sera pour ceux qui sont partit et ceux qui ont perdu un proche, les amis et les parents, nous pensons à vous.

J’ai beaucoup visité mon quartier en compagnie du chien, j’ai d’ailleurs de plus en plus tendance à lui parler, problème le pauvre vieux devient sourd et ne m’écoute plus comme avant, cela fait un type qui radote tout seul en rue, avec un masque.

Cela me fait penser à Donald, qui lui aussi radote, mais avec des conséquences désastreuses pour des milliers de personne il est a souhaité qu’il rate sa deuxième cession et soit poursuivi, lui et d’autres pour crimes contre l’humanités.

Ensuite, les antis tous, pas de masque, pas de distanciation, le covid n’existe pas, c’est une manipulation de la droite, de la gauche, des chinois, des extraterrestres, des belges (pourquoi pas, les choux de Bruxelles, sa a une drôle d’odeur) la faute des autres, noir, bleu (Les Schtroumpfs), les verts (pas les écolos).

Alors le refus du vaccin, du masque, de la distanciation, du noir, du jaune, l’ultime imbécilité, la connerie ultime, ok si cela se limite à des imbéciles d’adultes, mais alors ils ne doivent pas se réclamer au nom de la liberté et laisser le libre choix à leurs entourages, ou on doit les enfermés, La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres, etc.

Un autre à mettre au banc de la société et qu’il reste dans son pays tout seul c’est le turc, je me rappelle à mon premier voyage dans ma jeunesse c’était les 72 heures de train pour aboutir à Constantinople, et être ébloui par cette transition entre l’Europe et l’Asie pour la première fois et la magnificence de St Sophie cette liaison entre deux mondes.

Tout en comprenant la religion musulmane je pense qu’il y a bien suffisamment de mosquée à Istanbul, pour ne pas devoir insulter la mémoire de l’histoire.

Bon, ben il y a plein de sujet pour pleurer sur ce triste monde, en plus je vis en Houtsiplou, 9 ministres pour gérer le covid, plus ou moins dix millions d’habitants, c’est une vraie blague belge.

De plus des dizaines de mois sans vrai gouvernement, pas un parti ayant une vue d’union, sans aucuns sentiments de sociabilités envers les gens qui souffre par la cause de la crise, rien, uniquement les bas instincts de la particraties, triste.

Comme dans les news, les sujets ne se ressemble pas, comme l’on dit du coq a l’âne.

Après m’être abreuver de série TV sous perfusion, je me suis remis à la lecture avec un plaisir que j’avais oublié, des bouquins de 800 pages minimum, que j’avais déjà lu, mais retrouver comme des anciens camarades.

La cuisine aussi, bon ok trois kilos en plus, mais les découvertes de recettes que l’on peut toujours bonifier, quel plaisir de rajouter des ingrédients, des herbes exotiques ou des fruits, le zeste d’orange dans la gremolata, les herbes du maquis, O joie.

Ce qui manque, et cela n’a pas de prix, la famille bien sûr, mais surtout les amis, c’est réunions au resto devant une bonne bouffe ou un verre à tout refaire à tout critiquer et surtout à rigoler.

Il y a les amis, il y a la famille et puis il y a les amis qui deviennent une famille. (Citation ?)