22. déc., 2019

2020 VRAIMENT ?

Nouvelle fin d’année dans notre merveilleuse sphère, cet astre unique que nous détruisons à longueur de mois et non plus d’années, hélas.

À tous, fin d’une décennie très décevante et début d'aucunes avancé dans aucune direction, sans aucun dirigeant charismatique, uniquement une bande de clowns sans aucune idée du comment on va sans sortir, uniquement des égos centrés sur leurs nombrils.

Je vis dans un pays où nous avons tout, mal partagé certes, mais tellement riche de possibilités, hélas diriger par une multitude d’incapables qui ne travaille que pour le capital dans une multipartite incontrôlable par sa stupidité.

Des dirigeants africains sont critiqués par leurs non-possibilités de diriger 8o millions d’habitants alors que nous dans notre minuscule Belgique nous ne sommes pas capables de nous mettre d’accord sur la viabilité de deux communautés (Tribu) à s’entendre.

Or c’est deux communautés ont bien d’autre problème que la politique politicienne, c’est de remplir l’assiette tous les jours, de pouvoir se loger décemment de pouvoir offrir à ces enfants des études et une vie, partir en vacances, vivre.

Cela est le réel droit auquel le politique doit répondre, la femme et l’homme de la rue ont fait leurs devoirs, ils ont voté, au politique de répondre si l’on veut combattre les extrémistes il faut prouver que le démocrate est l’homme ou la femme de la rue et prendre ces responsabilités.

À écouter les invectives de certains partis d’une couleur nauséabonde, cracher sur les couleurs d’un pays qui leur a donné naissance, sans se pencher sur les parties du monde qui les auraient depuis longtemps mis derrière des barreaux et que proposent-ils.

Rien.

Il n’y a pas de programme réel de solutions, car autrement nous serions tous derrière le drapeau de l’égalité de salaires, d’emplois et de formation qui est le socle d’une société qui dès lors peu s’ouvrir à la culture, l’art, la science et surtout l’autre.

Bon quoi faire, est-ce nous qui réclamons une société égalitaire, ou toute femme et homme serait en droit de réclamer sa part de l’effort, car l’excuse du pauvre qui ne veut rien faire et profiter de l’autre, merci, mais il ne faut pas se foutre du monde.

Des sociétés au chiffre d’affaires égal au PIB d’un pays, pays qui est sous-exploiter, car produisant la base de la société en question en étant elle sous-exploiter, car considérer comme un pays en développement, donc pouvant être exploité, ce qu’il fallait démontrer.

Cette nouvelle décennie sera celle des jeunes, ou pas, car si les vieux cons, continues à suivre leur plan impérialiste sans aucun changement c’est le chaos, pour les plus démunis surtout.

Ceci est mon dernier blog de l’année, je me rends compte bien sûr qu’il n’est pas très optimiste comme tous les précédents d’ailleurs, je ne suis pas intrinsèquement un pessimiste, mais c’est le fait de lire mon journal tous les jours et n’obtenir aucun bénéfice de ma lecture, bien sur un vaccin ou une avance scientifique, mais le poids dans la balance ne penche que d’un côté.

Et pas du bon côté….

Je souhaite à tous ceux qui ont la patience de me lire une nouvelle décennie de bonheur et d’espoir, merci à vous de lire mes élucubrations et de me pardonner les fautes d’orthographe.