YENAMARRE

4. nov., 2019

Pas de Blog depuis un certain temps, je vous dirai que j’ai une certaine lassitude de ma révolte de scribouillard, bon bien sûr ce n’est pas moi qui vais changer grand-chose, mais jappements ne sont pas lettre d’évangile. (Amen) toi.

Lisant régulièrement, pas la bible, mais mon journal et ne ratant pas les infos, je suis dans un état proche du catatonique, l’imbécilité est devenue la norme, les médias sont proches du cirque romain.

Les réseaux d’information sont un immense cloaque de fausse information d’attaques personnelles en tout genre, le tout manipulé par les extrêmes, de droites, du centre et de la gauche et surtout du fric.

Ce pourquoi je partage avec vous, l’adage afficher en début de blog, je vous avoue qu’il m’arrive bien souvent de me coller une série sur mon écran, comme je pouvais me plonger dans un bouquin pour me soustraire au monde, partir dans une autre dimension de ma vie.

Bon, burnout, s’abstenir de me lire, déjà je n’écrivais pas dans l’optimisme jubilatoire, mais les derniers blogs n’étaient pas à la joie.

Que n’aimerais je pas être un Benoit Poelvoorde ou Charline Vanhoenacker ou encore Alex, avec toujours un mot d’humour cinglant, mais pertinent, et tellement bonifiant dans le sens de la vie, des Monty Python.

Mes rares, mais bons amis sont tous dans un positivisme du bon côté de la vie, parfois trop, mais comme l’on dit vaux mieux trop que trop peu (Warren Buffet) surement, mais grâce a eu la vie est parfois plus légère. 

Déjà 2019 se termine, que n’aurai-je pu imaginer, moi qui, à mon jeune âge était plonger dans Jules Verne, Aldous Huxley, Ray Bradbury et tout un achalandage d’écrivains qui me passionnaient et surtout me décrivais un monde extraordinaire dans les années 2000. 

La faim, la pollution, les centrales nucléaires, les guerres, le terrorisme, les enfants soldats, la torture, que reste-t-il de nos amours…. Charles T

Les mots les mots tendres qu'on murmure
Les caresses les plus pures
Les serments au fond des bois
Les fleurs qu'on retrouve dans un livre
Dont le parfum vous enivre