BLOG ET REBLOG

5. juil., 2019

 

Bon de qui on se fout, des « vices » très vicieux éructe contre une capitaine de bateau, du fait surtout que c’est une femme se qui doit réduire son petit zizi, et d’autre s’insurge d’un titre d’honoris causa à une adolescente sachant qu’ils ne l’auront jamais.

Pendant ce temps l’Europe se fait son cinéma, d’un ridicule comparable à la Belgique sans aucun respect du citoyen, qui lui est bien conscient des enjeux et qui vas devoir comme je l’ai déjà souligner payer les conneries d’une poigné d’imbécile incapable de nous soutenir.

L’imbécilité des dirigeants est-il tellement peu prix en comptes lors des élections, car que veut les citoyens, il veut vivre décemment lui, et que son voisin puisse idéalement partager cette vision.

Ce n’est pas l’utopie qui est demandée, c’est un alignement des ressources sur le plus petit dénominateur commun, le partage du trop-plein pour tous et non plus la sur consommation à tout prix sans contrôle, la planète ne le supportera plus.

Quand l’on dit que nous avons tous notre rôle à jouer, je me sens grand perdant, car le soutien ne se concrétise pas, je lis à travers mon journal énormément de personnages partageant certaines aspirations qui me sont chères, mais elles sont toujours incarcérées dans un carcan politique, sans le vouloir.

La pensée et la philosophie de la vie sont apolitiques, le citoyen est apolitique, ces idées concernant la vie de chaque jour, l’éducation de c’est enfants, l’achat de sa salade, sont des actes apolitiques, et que l’on cesse de nous faire croire le contraire.

L’acte politique ne rapporte qu’au politique le reste c’est du « blabla » de politicien 80% est destiné à la réélection et au portefeuille ainsi qu’à l’ego et a l’image, voir Donald, Orban, Kaczynski, Le Pen et autre Salvini, du populisme de bas étage, mais qui fonctionne une fois de plus pour cause d’information populiste, basée sur de fausses informations.

‘’Le café est un breuvage qui fait dormir quand on n’en prend pas’’ lu aujourd’hui et adopter, merci Mr Allais, la réflexion du politique est l’intelligence de la compréhension du citoyen et non pas le programme du parti.

Il nous faut remettre les compteurs a zéro si nous voulons terminer, je ne dirais pas se siècle, mais la prochaine décennie, nous n’avons plus des dizaines d’années devant nous et sans tomber dans le pessimisme catastrophique il faut aller au charbon, rapidement Mrs les politiques, si vous n’avez rien d’autres à foutre. (Dans le bon sens)

Mais je dis ça….

Ce weekend un homme a reconnu la séparation non voulue d’un peuple au nom de son image a la postérité, par pur calcul d’image il reconnait l’inutilité de la mort et la séparation de millions de personnes et glorifie un dictateur, un monstre qui grâce a un imbécile peut continuer à affamé son peuple. (Corée du Nord)

Merci une fois de plus à Donald.

Leila Slimani a dit ‘’ je défends les femmes voilées, mais je veux qu’elles me défendent’ comme la capitaine et comme la défenseuse du climat, les femmes sont l’avenir de l’humanité en tout cas elles sont l’avenir si on les suit.