DEMOCRATIE.

17. avr., 2017

Tristesse et colère encore une fois après le passage anti démocratique américain de 50% et des poussières, il est trop facile de décider a du 50% et quelque, que la démocratie la remporté en Turquie.

La Turquie a subi une manipulation de coup d’état il y a quelque mois qui ont permis au pouvoir de museler toute contradiction et de lancer un referendum anti démocratique, car sans opposition ou est la démocratie.

Il est de plus en plus facile au pouvoir en place de manipuler le citoyen, mais a 50 % ou est le principe démocratique, terme de plus en plus galvauder, car sans démocratie seul reste le pouvoir absolue, donc Saddam, Kadhafi, Pol Pot, Adolphe, aujourd’hui Erdogan et demain Orban ou Kaczynski des dictateurs au semblant lisse.

Ou peut-on retrouver de la démocratie pour les 50% autres qui vont devoir courber l’échine devant un dictateur qui n’est plus contrôler par aucun gouvernement, ni par son parlement, et plus de justice, rien, lui et sa famille, son oligarchie a l’exemple de Poutine et Kim Jong-Un.

Ce retour vers le principe des roitelets du 17e siècles, des tsars, ayant tout pouvoir sur les serfs avec l’appui des nantis qui attaque avant tout l’information et aujourd’hui la manipule.

On retrouve le bruit des bottes des années 1900 ou tout se résolvait à coup de conflit, de bombage du torse, de moi j’ai la plus grosse, (bombe, armée), alors que le 21e siècles devait être le futur, les conquêtes de toutes les sciences, l’énergie pour tous, la fin de la malnutrition dans le mondes.

Sommes-nous réellement capables de mérité cette planètes ou somme nous les résidus d’une race en fin de cycle, méritons-nous la vie ?

Le pouvoir entre les mains d’un oligarque de n’importe quelle mouvement représentatif d’une partie de la population ne peut être accepter sans un contrôle du peuple, l’autocratie est un pouvoir personnel et absolu sur l’autre, sur nous, on ne peut l’accepter.

Des millions sont morts pour défendre les droits de l’homme et tout montre que le combat ne fait que commencer.