CRITIQUE, NON.

4. févr., 2017

Comme de nombreux quidams, j’ai voulu voir ce film (LA LA LAND) tant encensé par la critique, et j’ai vu, j’ai déjà fait quelque critique positive sur des films, je ne ferai pas une critique négative sur celui-ci, mais !

Le succès de ce film à l’eau de rose en seau continu est tout à fait compréhensible, vu l’état du monde, souvenez-vous (réservé au plus de soixante) de Fred Astaire lors de la grande dépression des années trente, entre deux guerres, la musique, la danse, faisait rêver dans un monde de naïveté.

Autre exemple Gene Kelly chantait sous la pluie après-guerre dans un Paris idyllique en pleine guerre froide et faisait rêver dans un monde de naïveté.

Je reviens du pays de Bollywood, pays dévasté par la pollution, la saleté, la pauvreté ériger en institution par le système des castes, mais où tout le monde danse heureux dans des films dégoulinant de sirop.

Du cirque et des jeux, pour faire oublier le peuple le désert intellectuel de nos dirigeants qui ont totalement oublié que nous les payons pour résoudre nos problèmes et non pas de s’en mettre dans les poches et ensuite nous noyer d’excuse l’une plus bidons que l’autre que ce soit de gauche ou d’extrême.

OK, au jour d’aujourd’hui le reflexe dut dégouter de la politique de tous bords est l’engagement citoyen, bien, mais face aux intérêts (le complexe militaro-industriel !!!!) déjà employé, en 1961 par Eisenhower, président des Etats-Unis, qui avertissait ses compatriotes des dangers d'une trop grosse influence des industriels liés au gouvernement, ce qui se passe actuellement au pays de John Wayne.

Alors que faire, aller au cinéma et se plonger la tête dans une montagne de, c’est la ouate (Caroline Loeb) où ne pas franchement recommander se film, je n’ai pas la réponse (politique) on va créer une commission d’enquête pour enterrer toute idée de critique.

Recettes de filet de dinde (d’Inde) à l’estragon.

Couper les filets de dindes en cube.

Dans un Wok faire revenir et brunir dans un filet d’huile les cubes de dindes saupoudrées de paprika doux, poivrer, salé et réservé.

Dans le wok faire brunir des oignons pendant 2 minutes ensuite versées un verre de vin blanc et laissé réduire.

Ensuite versé de la crème fraiche, des copeaux de parmesan, l’estragon finement haché et une cuillérée à soupe de miel, laissé mijoter dix minutes et verser ensuite les cubes de dindes, laisser mijoter le tous dix minutes supplémentaires et servir avec pâtes ou riz accompagné d’une salade.  

Les ingrédients sont dans la recette et moi j’aime beaucoup d’estragon et plein de crème…

Superbe la photo de la numéro deux du gouvernement suédois en réponse à une photo du clown Donald à voir sur les réseaux….