20. sept., 2016

SOMME-NOUS…..OUI !!

Quand on roule à Bruxelles, spécialement à Molenbeek, ou Anderlecht, il n’y a pas de doute, les types qui se mette en double file ou qui font demi-tour avec leurs voitures en plein trafic il ne peut être que nord-africain, et cela se confirme dans 90% des cas.

Alors à ce moment cela se confirme nous sommes racistes, car on râle sur le foutu « con » qui nous dérange sur notre « route » à chaque fois que l’on traverse un quartier, est-ce du racisme ordinaire, ou du racisme ?

Le racisme est une manière de déléguer à l’autre le dégoût que l’on a de soi-même !!! Pas vraiment d’accord, quand la dame en foulard passe devant vous à la caisse du super marché sous le prétexte qu’elle ne comprend pas qu’il y a une file, suis-je raciste quand je me fais entendre, j’ai pas l’impression du MOI ?

Il est de plus en plus difficile de faire un amalgame clair avec le fait de ne pas être d’accord avec l’apartheid et le racisme de tous les jours, êtres bousculé par un groupe de Coréens ou Chinois ayant peur de se perdre dans un quartier de raciste blanc ?

L’empathie en revanche pour une personne ou un groupe de personnes dans un moment d’émotion sans préjudice pour la couleur ou la religion, est-on dans un ressenti antiraciste ou hors de la norme raciste, l’a est la question.

On peut aimer des personnes, respecter leurs croyances ou leurs genres, musulman, homosexuel, brun, jaunes, et traiter de con un chauffard sur la route avec une plaque étrangère est-ce du racisme ?

Dieu a tout créé. Dieu a créé le racisme. Mais Dieu a aussi créé l’antiracisme. Avec tout le respect que je lui dois, Dieu est un sacré fouteur de merde. (GELUCK). Merci Dieu.

Le domaine du droit n'apporte pas non plus de définition homogène et formelle du racisme. Proche de la pratique juridique, le concept de « discrimination raciale » est entendu comme un traitement inégal, une remarque ou un acte de violence commis dans l'intention de rabaisser une personne sur la base de son apparence physique (« race ») ou de son appartenance à une ethnie, une nationalité ou une religion. Bon ben merci, sa règle pas mon problème de circulation…

Encore une fois je n’aurais pas parlé de mes recettes de cuisine, mais j’en donne une, ce n’est pas la plus originale, mais c’est super bon.

Pour 4 personnes. 2 blancs de Poulet ou aiguillette de dindes, 8 Scampis.3 poivrons, 1 brocolis, paprika doux 1 cuillère à soupe, paprika fort une cuillère à café et une cuillère à café de safran.Tomates concasser.1 verre de vin blanc (grand ou petit)

Dans le wok vide, mettre deux cuillérées à soupe d'huile. Quand celle-ci est chaude, saisir le poulet laisser dorer en fin de cuisson rajouter les scampis, ainsi que le paprika doux, le paprika fort et le safran, une fois les scampis fait (dorer), réserver le tout.

Faire brunir les oignons dans le wok, ensuite verser le vin blanc et laissez réduire.

Lavez soigneusement les légumes puis épongez-les. Fendez les poivrons en 4 pelez un maximum, retirez les pédoncules et les cloisons blanches puis émincez-les finement. Détaillez le brocoli en petits bouquets.

Verser le tout dans le wok avec les oignons et rajouter un peu d’eau, poivre et sel, couvrir et laisser mijoter.

Lorsque les légumes sont tendres, rajouter le poulet (dinde) et les scampis, servir avec du riz, un vin de bourgogne blanc ou un gamay rouge, mon préférer.

Le racisme c’est chiant, bien bouffer, c’est le pied...