14. oct., 2016

DROITS DE L'HOMME, LA FEMME ET L'ENFANT.

Quelle est la valeur aujourd’hui de ces institutions qui ne se meuvent plus sur la vague de l’enthousiasme, mais sur les choix politico-économiques, plus personnes ne s’inquiètent de l’homme de la rue, celui qui a fait la révolution et qui a fait deux guerres, pour s’affranchir.

Cet homme aujourd’hui n’a pas arrêté de se battre sur de multiples fronts, de la guerre de Corée à celle du Vietnam, des massacres des khmers rouges à ceux de Pristina en passant par l’Irak ou le Kurdistan.

Combien de mort à partir du crime contre notre humanité, « pardonner aux terroristes, c’est le rôle de Dieu, les envoyer auprès de Lui, c’est mon affaire » parole de Poutine, alors où sont les institutions de la paix dans le monde, que nous démontre-t-elle devant le véto d’un seul, imposant sa vision démagogique à tous.

70 ans de guerre, 70 ans d’inefficacité, a l’exemple de la société des nations créé en 1920 après la « Grande guerre » celle qui devait être la dernière, et qui en fait a été la première Grande guerre, une société de l’inutilité de plus.

Il n’y a plus de grandes gueules à la Churchill, oú sont pendant De Gaule, aujourd’hui, nous avons ou des dictateurs ou des politiques instrumentalisés par l’économique, ce qui revient aux même, uniquement penché sur des balances et des polémiques d’une stupidité triste.

Au lieu de lutter pour la paix, nous devrions lutter contre la guerre, pourquoi nos pays démocratiques possédant l’arme nucléaire ne proposeraient pas simplement un parapluie au plus petit, Armageddon, c’est bien l’arme de tous les dieux !!

Toute la guerre froide était uniquement postposée grâce à se parapluie qui garantissait un véritable pacte de non-agression, qui veut la fin du monde, même pas les illuminés de criminels du Daesh, car comme tous, ils veulent la domination, politique et économique sous prétexte religieux, comme en Iran, pas la disparition.

L’O.N.U. devrait être transformée en une véritable force de combat pour la paix, osant imposer une fois pour toutes les valeurs de la démocratie, même si celle-ci doit être réécrite et mise à jour pour une meilleure relecture des principes des droits de l’homme, de la femme et de l’enfant du 21 siècle.

Si 193 États-membres s’unissaient pour imposer sa paix avec une force égale à son nombre représentatif d’êtres humains, qui oseraient…la paix est le propre de l’homme, de la femme et de l’enfant, elle permet de développer la recherche, la culture, et d’avancer vers ce 21 siècle une fois pour toutes.