30. avr., 2016

DONNEUR D’ALERTES.

Prend-on réellement le peuple, sans être péjoratif, pour des imbéciles, après les Wikileaks et autres Snowden, la justice d’un pays plusieurs fois condamné (par la presse) dont le Premier ministre a lui- même été traité de grand ordonnateur de l’évasion fiscale, ce pays juge les donneurs d’alertes.

Ce pays donc se permet, non pas de juger les fraudeurs, mais ceux qui les ont dénoncées, comme n’importe quelle république bananière, sans enquête sur les coupables, mais bien contre nous tous qui sommes les victimes des banques et autres financiers ayant des comptes offshores.

L’épargne ne rapporte plus rien, pourrait-on expliquer à l’homme de la rue, que je suis, qu’en l’an 2010, des banques de la zone euro, des banques remboursait 442 milliards d’euros à la Banque centrale, ne serai ce pas nos intérêts ?? Non peut être.

Le Parlement européen, sous le lobbying des grands groupes financiers de la maffia et autres sociétés panaméennes, a franchi le pas de la protection de l’argent sales ou toutes malversations financières.

Le texte vise à défendre le secret des affaires des entreprises européennes et à les protéger contre l'espionnage industriel et économique, donc, la charge de la preuve sera du fait du lanceur d’alerte et non de la justice ou de l’entreprise à prouver le contraire.

Une Europe néo conservatrice n’est pas le dessin que c’était créer les fondateurs de l’idée européenne, Gasperi ou Monnet n’aurait jamais cédé comme la fait ce parlement qui ne représente pas l’intérêt du citoyen, mais l’intérêt pur et dur, aucun gouvernement n’a élevé la voix, seul le parti écolo a réagi négativement.

Le démantèlement de l’Europe est en cours, tout autre illusion n’est que chimère, le nationalisme ne fait plus peur, il défile dans les rues comme aux heures les plus sombres de l’Europe.

Triste, malgré le soleil qui revient.  « La vérité est en marche et rien ne l’arrêtera. (Emile Zola) » désolé mais les nuages l'occulte....malgré le.....