26. févr., 2016

HACKERS ET JUSTICE.

Des agissements injustifiables, cela est une vue moraliste d’un fait-divers concernant une jeune adolescente qui s’est suicidée pour cause d’harcèlements par réseau Internet, le fait n’a pas été prouvé, selon le procureur, mais il ne s'agit pas du premier cas.

Les hackers de Down-sec ont livré en clair le nom dès encore soi-disant harceleurs, cette triste histoire n’est pas la première, qu’il s’agisse de harcèlements verbaux des jeunes femmes dans la rue ou sur les réseaux, doit-on laisser les coupables faire mieux la prochaine fois.

Quand on voit l’inefficacité de la justice vis-à-vis de l’informatique, du peu de moyens dont fait preuve la justice dans la cybercriminalité, car il s’agit bien de cela, les moyens, hors si des “hackers justicier et bénévoles“ dit chevaliers blancs, existent pourquoi ne pas les utiliser et en faire une arme contre cette criminalité ou notre justice se montre impuissante.

Une fois de plus je verse dans l’utopisme, mais que ce soient les Anonymous ou Down sec, leurs actions dans le secteur de la dénonciation de la criminalité ou du terrorisme, son bien plus efficace que les réunions des 28 concernant le sexe des anges, dans les matières ou l’Europe n’a jamais été capables de créer une agence de cybercriminalités, ayant les capacités de protéger ces 450 millions de citoyens et plus.

Il en est de même pour la sécurité des citoyens, pas d’agence européenne de renseignement et pas d’agence européenne contre le terrorisme, bien sûr, un responsable européen, avec quels budgets et quels personnels, un Europol administratif sans pouvoir de justice ???

La NSA n’est impliquée que dans les communications et à plus de 30 000 employés, et ce n’est qu’une agence parmi d’autres, nous avons nos “ONG de bons hackers“ alors utilisons ce dont nous pouvons et surtout protégeons-les au lieu de les dénigrer.

Je préfère un cheval blanc a un chevalier blanc…