UN AMERICAIN PEU RECOMMANDABLE.

29. janv., 2016

Comme pour Bart (Simson) j’aurais préféré parler de Donald (Duck), celui que l’on ne comprend jamais, mais au moins on rigole, bien que celui-ci ne soit pas plus compréhensible, quel intérêt de parler de la Belgique a des Américains qui ne savent pas où se trouve l’Europe, classement des universitaires à propos de la géographie, les Etats-Unis sont avant-derniers, seul le Mexique les précède.

Mais bon, grâce à Molenbeek tout le monde nous connait, pourquoi ne pas en profiter, on pourrait créer des tours de visite à Molenbeek et profiter de la connerie du monde pour prouver que nos Molenbeekois sont à l’égale des New-Yorkais un melting-pot ou plutôt un Stoemp de Belge.

Ayant visité New-York plus d’une fois j’en suis tombé amoureux de cette ville qui ne dort jamais comme le dit si bien Frankie, et cela pour une seule raison le multiculturalisme comme à Molenbeek la bien aimé.

Mais probablement qu’il nous a situés entre la Syrie et le Groenland ce qui lui laisse une marge d’erreur à ce personnage peu reluisant qui retournera à ces jeux télé dans pas longtemps et après tout il aura fait pas mal gagner de fric au médias de tous bords et fait beaucoup de tort à son parti, ce qui fait bien rigoler les démocrates, Bart devrait prendre exemple.

 Je n’écris pas plus….Merci a Rita Bigoudi pour le dessin.