Libre penseur et coup de geule.

8. janv., 2016

Parler de moi !!  Pas grand-chose, une vie dédier à un petit échelon de la construction européenne pendant près de quarante ans, en pension depuis quelque temps, déçus des dernières années régies par le pouvoir du budget des directeurs RH la main sur le portefeuille, ayant assister à une privatisation qui se fera payer un jour.

Un manque de vision, un manque de communication vers le monde, pas de rêve, pas de grands projet commun depuis l’Euro, rien que des crises mal gérer ne montrant pas le sens de l’avenir à des millions de gens de la rue qui se sont senti abandonner devant subir les erreurs du capital et provoquant ce grands retour nationaliste, du chacun pour soi, du repli.

Chère Jacques DELORS pour tout une génération dont la mienne, tu as été l’un des rares à représenter un espoir pour l’Europe, avec une vraie intelligence mais peu soutenu par l’appareil du parti, tu représentais un danger pour les apparatchiks, dommage le moment de grâce est passer.

Le traité de l'Europe sociale ou le traité établissant une Constitution pour l’Europe , cela aurait été des projets fédérateurs, maintenant c’est bien loin, l’Europe n’est plus très sexy c’est dernier temps.